Redémarrage de l’enquête sur la mobilité à la demande !

Kaiserslautern

05 octobre 2020

C’est reparti pour notre enquête sur les habitudes de déplacement dans la Grande Région.

Après avoir été interrompue en mars en raison de la crise du Corona., l’enquête est à nouvea uen ligne et vise à enregistrer les habitudes de mobilité afin de savoir comment les navetteurs perçoivent des offres de mobilité innovantes et quel concept répond à leurs besoins.

Aidez-nous à façonner la mobilité de demain et répondez à nos questions.

Vous apporterez une contribution importante au succès de notre projet d’essai ! Parmi tous les participants, un tirage au sort permettra de gagner l’une des 40 Powerbanks.

Enquête en francais

Enquête en allemand
Enquête en anglais

 

Message précédent:

26 mars 2020

En raison de la crise du Corona et de l’absence de trafic de navetteurs vers le Luxembourg, nous avons actuellement suspendu notre enquête auprès des usagers des lignes de bus transfrontalières.
Dès que les conditions de travail se seront normalisées, vous pourrez à nouveau participer à notre enquête.
Le tirage au sort sera donc reporté à une date ultérieure. Merci de votre compréhension.

Message précédent:

27 février 2020

Afin d’optimiser le trafic transfrontalier des navetteurs entre la France, le Luxembourg et l’Allemagne au moyen d’offres de mobilité publiques automatisées et axées sur la demande, la TU Kaiserslautern dans le cadre du projet TERMINAL réalise une enquête en ligne à partir de mars 2020. L’enquête vise à enregistrer les habitudes de mobilité afin de savoir comment les navetteurs perçoivent des offres de mobilité innovantes et quel concept répond à leurs besoins.

Aidez-nous à façonner la mobilité de demain et répondez à nos questions.

Vous apporterez une contribution importante au succès de notre projet d’essai ! Parmi tous les participants, un tirage au sort permettra de gagner l’une des 40 Powerbanks.

Mise en ligne d’une enquête sur l’acceptation par les usagers des véhicules autonomes dans la Grande Région

Kaiserslautern

23 avril 2020

Dans le cadre du projet TERMINAL, nous souhaitons déterminer l’acceptation des véhicules autonomes par les usagers potentiels, afin de nous rapprocher de notre objectif d’optimisation de la circulation transfrontalière des navetteurs dans la Grande Région grâce à des offres de mobilité publique automatisées et orientées vers la demande.

À ce stade, nous avons besoin de vous : Considérez-vous les véhicules autonomes comme une solution de transport durable et économique pour la mobilité future ou sont-ils simplement une vision utopique ?

Partagez avec nous vos visions de la mobilité future !

Prenez environ 20 minutes de votre temps pour répondre à l’ enquête et améliorez la mobilité de la Grande Région.

Nous comptons sur vous !

Vos données seront bien entendu traitées de manière strictement confidentielle. Les résultats de la recherche seront utilisés exclusivement sous forme anonyme dans des publications.

Succès pour le premier comité d’accompagnement du projet TERMINAL

Sarrebruck

12 février 2020

En cette matinée du 12 février 2020, le premier Comité d’accompagnement du projet TERMINAL eu lieu au forum de la htw saar. Cet évènement a permis de présenter l’état d’avancement du projet auprès de notre donneur de fonds INTERREG ainsi qu’auprès de nos partenaires stratégiques.
Nous tenons à remercier tous nos partenaires opérationnels et stratégiques pour leur coopération et c’est avec impatience et enthousiasme que nous nous projetons dans les deux prochaines années à venir !

imove recherche de nouveaux concepts de mobilité

Kaiserslautern/Sarrebruck

22 et 24 Janvier 2020

Dans le cadre du projet TERMINAL, des concepts de mobilité future et durable (robot-services) doivent être étudiés. À cette fin, il est important de déterminer les besoins et les préférences des différents groupes d’utilisateurs.

C’est la raison pour laquelle l’institut imove de la TU Kaiserslautern organise, en collaboration avec la htw saar, des ateliers avec des étudiants, des professionnels, des personnes âgées et des personnes à mobilité réduite.

Avec le soutien de l’entreprise MOGEoK et l’engagement personnel de la directrice générale, Mme Ann-Christin Koch, deux ateliers participatifs ont pu être tenus avec des personnes à moblité réduite de la REHA.

Nous tenons à remercier MOGEoK et tous les participants !

SnT teste un logiciel avec Voyages Emile Weber

Luxembourg

20 janvier 2020

Notre partenaire opérationnel SnT de l’Université du Luxembourg et l’opérateur de bus Voyages Emile Weber se sont réunis pour tester le logiciel avec le matériel du bus. Au cours de ce test, des erreurs dans le logiciel ont pu être identifiées et résolues. L’intégration finale du logiciel peut maintenant avoir lieu comme prévu. Après un essai en février, la collecte des données techniques pourra débuter.

Nous remercions Voyages Emile Weber pour son soutien actif!

SnT à l’IEEE Vehicular Networking Conference (VNC) à Los Angeles

Luxembourg

07 décembre 2019

Lors de la conférence de l’IEEE sur les réseaux de véhicules (VNC) à Los Angeles, Raphael Frank et son collègue ont présenté JUNIOR “Une plate-forme de recherche pour la conduite connectée et automatisée” de l’Université du Luxembourg et remportant le prix de la meilleure affiche.

Félicitations !

voir aussi:
07 décembre 2019 – 360lab (en anglais)

Homepage de l’IEEE VNC (en anglais)

Coup d’envoi de la mobilité transfrontalière automatisée – la Grande Région en mouvement

Sarrebruck

15 février 2019

Sécurité, respect de l’environnement et flexibilité – telles sont les exigences centrales de la mobilité de demain. Dans la région frontalière entre l’Allemagne, la France et le Luxembourg, la mobilité dans l’environnement de travail est un facteur important. Elle doit être simple, peu coûteuse et accessible à tous. L’automatisation et la mise en réseau intelligente du trafic routier jouent un rôle central à cet égard. Dans le cadre du projet TERMINAL, 15 partenaires issus du monde scientifique, des fournisseurs de mobilité et de l’administration publique travaillent et font des recherches sur la mise en place de bus électriques automatisés dans le trafic transfrontalier des navetteurs. Le projet a débuté en janvier 2019 et se poursuivra jusqu’en décembre 2021. Il a un volume d’environ 3 millions d’euros et est financé par le Fonds européen de développement régional (FEDER) avec environ 1,8 million d’euros provenant du programme “Interreg VA Grande Région”. Le partenaire principal du projet est l’Université des sciences appliquées de la Sarre (htw saar).

Pour en savoir plus – voir l’article du blog de la htw saar (en allemand) :

autres communiqués de presse :
2 décembre 2018 – Saarbrücker Zeitung (en allemand – uniquement pour les abonnés)

16 octobre 2018 – Süddeutsche Zeitung (en allemand – uniquement pour les abonnés)