Partenaires

TERMINAL est un projet international pour lequel une équipe interdisciplinaire de 15 partenaires issus d'universités et groupes de recherche, d'autorités administratives et d'entreprises privées ont uni leurs forces afin de rendre la mobilité du futur dans la Grande Région plus attractive pour les travailleurs et personnes en formation.

Sous l'égide de la Hochschule für Technik und Wirtschaft des Saarlandes (htw saar), les  partenaires du projet vont étudier différentes questions en rapport avec les transports en commun automatisés, la mobilité à la demande et l'acceptabilité des utilisateurs et développer des solutions correspondantes.

Le projet est subventionné par le programme "INTERREG VA Grande Région" par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER).

Partenaires opérationnels

HTW

La htw saar est le chef de file du projet TERMINAL. Sa responsabilité englobe la gestion du projet et de l'ensemble du processus organisationnel. Outre l'organisation de réunions de projet, elle sera en charge du dialogue avec les citoyens et des relations publiques.

FGVT

Le groupe de recherche en télématique routière, dirigé par le professeur Wieker, s'intéresse généralement aux architectures d'information et de communication globales.
La solution des problèmes dans le domaine de la mobilité grâce aux technologies de l’information et de la communication est au premier plan aujourd’hui des recherches.

Les tâches de la FGVT dans le projet TERMINAL incluent la sélection d’un bus, le développement de matériel de communication dans l’infrastructure de transport et l’équipement du bus automatisé avec un système de communication. La FGVT sera également impliquée activment lors du test sur le terrain ainsi que pour l'évaluation du point de vue des technologies de la communication.

Interlocuteur :
Prof. Dr.-Ing. Horst Wieker

t +49 (0)681 58 67 – 195
wieker@htwsaar.de

ISCOM

L’Institut de gestion de la chaîne d’approvisionnement et des opérations, dirigé par le professeur Bousonville, est spécialisé dans la recherche appliquée et le transfert de technologie dans les domaines du transport et de la logistique.
Dans le projet de recherche TERMINAL, ISCOM participera activement à la définition des conditions-cadres et de l'itinéraire pilote entre la France et l'Allemagne et à la mise en œuvre des procédures d’approbation. En collaboration avec l'Université du Luxembourg et Imove, il analysera l'impact de la conduite automatisée sur les utilisateurs, les transports et le travail des transports publics.

Interlocuteur :

Prof. Dr. rer. pol. Thomas Bousonville
<div>t +49 (0) 681 / 5867 - 578</div>
<div><a><span class="marron_u">thomas.bousonville@htwsaar.de</span></a></div>

Imove

L'objectif de l'enseignement et de la recherche de l'Institut de la mobilité et des transports est d'analyser les tendances actuelles en vue de développer des solutions pour la conception durable de la mobilité et des transports.

Dans le projet de recherche TERMINAL, imove étudie dans l’action 7, sur la base des données techniques et des résultats de l’enquête auprès des utilisateurs, le potentiel et la transférabilité de concepts d'offres de mobilité innovants, autonomes et à la demande. Ce faisant, il convient d’analyser les effets de transfert du transport individuel  vers les transports publics et d’autres types de trafic nouvellement induits et de développer de nouveaux modèles de mobilité. En découleront des recommandations d'action pour les municipalités et les fournisseurs de services de mobilité - au sujet de modèles  d'exploitation et d'offres possibles.

Centre de recherche de l'Université du Luxembourg

Le rôle du centre de recherche de l’Université du Luxembourg (SnT) est de tester un système de contrôle pour véhicule autonome qui utilise une Intelligence Artificielle (IA) dans un contexte transfrontalier. En collaboration avec les autres partenaires du projet, un concept de mobilité à la demande va être présenté vers la fin du projet.

LORIA

Le Loria est un laboratoire de recherche en informatique couvrant plusieurs thématiques (Data Mining, Intelligence Artificielle, Systèmes Cyber-Physiques...).

L'équipe SIMBIOT du Loria est impliqué dans le projet TERMINAL pour étudier les risques de sécurités dans les communications entre véhicules et équipements routiers.

Son action va de la spécification des attaques potentielles à la réalisation d'une architecture de communication fiable et sécurisée.

MWAEV

Le ministère de l'Économie, du Travail, de l'Énergie et des Transports représente l'administration locale allemande dans le projet TERMINAL et coopère dans le cadre juridique européen et national ainsi que dans l'évaluation des tests effectués.

En ce qui concerne l'homologation ou les exemptions pour les véhicules d'essai sur le site expérimental numérique D-F-LUX, le MWAEV est représenté dans le groupe de travail transnational sous la direction du Luxembourg.

En outre, le MWAEV remplit une fonction de coordination dans le cadre du champ de test numérique Allemagne-France-Luxembourg et représente le contact local pour les procédures de réception en Allemagne, en particulier en Sarre.
De plus, le MWAEV soutient la planification et la mise en œuvre des mesures structurelles nécessaires liées au trafic et participe activement au dialogue civil afin de parvenir à l'acceptation sociale des nouvelles formes de mobilité.
Le ministère mène également une étude sur les besoins de mobilité de la population de la Sarre, y compris les flux de navetteurs. Ce concept de mobilité pour la Sarre est actuellement en phase d'analyse d'état des lieux. Il devrait être achevé à la mi-2020.

Utopian Future Technologies SA

UFT fournit le logiciel pour le projet. Ce logiciel permet de définir les zones dans lesquelles un service de navette est offert. Les clients peuvent utiliser une application pour soumettre une demande de déplacement et recevoir des suggestions de déplacement. Le logiciel regroupe différents clients sous certaines conditions et calcule l'itinéraire résultant ainsi que les temps individuels pour les clients. Ces informations sont ensuite transmises au bus autonome, qui peut alors répondre de manière autonome à la demande.

Partenaires méthodologiques

Tous les partenaires associés assument une fonction méthodologique complète de conseil et de surveillance.

Alors que la commune de Überherrn et la Communauté de Communes du Warndt proposent une aide technique pour contribuer à l'établissement du projet dans leurs municipalités, les institutions étatiques apporteront leur soutien dans les questions se rapportant à la mobilité et à la règlementation sur la conduite autonome.
La société KVS SARL offrira son aide pour la planification de l’essai sur le terrain et fournira gratuitement un chauffeur de bus et une borne de recharge durant toute la phase d’essai.