Organiser la mobilité transfrontalière de demain

Sarrebruck

12 Avril 2019

La mobilité du futur doit être sûre, écologique et flexible. Il doit également être simple, peu coûteux et accessible à tous, afin de maintenir et de promouvoir le développement du marché du travail transfrontalier. L’automatisation et les systèmes de transport intelligents jouent un rôle central dans ce contexte. Toutes les possibilités d’amélioration des flux de travailleurs transfrontaliers doivent être envisagées. Une proposition intéressante développée dans le cadre du projet TERMINAL vise à mettre en place une navette électrique automatisée entre la France et l’Allemagne.

Poursuivez avec le texte en anglais et en français.

des communiqués supplémentaires :
01 Avril 2019 – Saarbrücker Zeitung (en allemand – uniquement pour les abonnés)

Schreiben Sie einen Kommentar

Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.